La Blake's School, lycée pour enfants turbulants. Quand vos parents on vu ce message, ils ont sauté sur l'occasion. Mais cette école renferme bien des mystères...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alexander Lewis

Messages : 44
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation : Perdu dans mes pensées? Moi? Jamais...
MessageSujet: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Mer 12 Aoû - 14:49


A l'heure où les salles de cours se vident, et les couloirs se remplissent, lorsque élèves de toute classe et de tout âge se croisent, le temps semble en suspension, mais c'est pourtant à cet instant que le lycée me semblait le plus vivant. C'était aussi le moment que je préférais... J'aimais analyser les pas, la cadence différente de chacun, écouter chaque discussion, observer les différences ou à l'inverse les ressemblances de chacun, les manières, les habitudes... Un vrai concierge ! Pourtant, ce jour-là, à vrai dire, c’était surtout sur moi-même que tous les yeux étaient fixés… sûrement parce que j’étais l’un des plus bruyants, et que mon rire devait en surprendre plus d’un, peut-être même ma camarade. Car oui, en effet, j’avais autre chose à faire que d’observer tout ce beau monde, puisque j’avais à mes côtés ma charmante voisine de classe.

Tout avait commencé par quelques pas de danse partagés, nulle part ailleurs qu’en salle de cours, puis après cela, vous imaginez bien que je n’avais pu m’empêcher de faire connaissance avec elle… Déjà, son prénom u peu décalé me plaisait. Si c’est vrai qu’elle était un peu réservée, c’était finalement quelqu’un de très simple, et au final, j’aimais bien passer du temps avec elle. Ce n’était pas le genre de fille qui se crêpe le chignon pour un oui ou pour un non, une fille à problèmes, ou tout du moins c’est ce que je croyais… Parce que j’ai bien vite compris que ce n’est pas parce qu’une fille ne cherche pas les problèmes qu’elle ne t’en cause pas. Tiens, un autre point que nous semblions avoir…

Nous sortions en riant du cours de musique, et c’est d’ailleurs cela qui m’avait rappelé notre rencontre, ce que je ne me gênais pas de lui faire remarquer en riant.


-« Tu te rappelles ce cours de bio, quand la salle s’est transformée en piste de danse ? Et la tête du prof surtout ? C’était énorme… »

Comme toujours, j’accompagnais mes paroles par de grands gestes, désignant la salle de cours en question, secouant mes mains, lui donnant une petite tape sur l’épaule…

-« On a bien rigolé à celui d’aujourd’hui aussi… C’est qu’à cause de toi, je ne suis plus rien moi maintenant ! » Ajoutais-je dans un nouveau rire, avant de la pousser dans un coup de coude complice.

_________________
One move can bring people together,
One move can make you believe
like there's
something more.


Dernière édition par Alexander Lewis le Mer 28 Oct - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Heather Gall

Messages : 109
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Mer 19 Aoû - 13:52

Nous sortions du cours de musique. C’était d’ailleurs un cours plutôt amusant –pour changer des autres- car la classe s’était transformée en salle du rire. En effet, mon camarade de classe, Alexander, s’était bien amusé à mettre des boulettes de papiers dans la flûte d’un élève de première rangée, un intello assez pénible et vraiment lourd avec les filles. Lorsque ce fût son tour de jouer, il propulsa alors les boulettes collantes et gluantes sur le visage du prof. Il devient alors tout rouge de colère puis expulsa l’élève, accusant dans le vide Alexander. Bien sûr, il ne le crû pas et il finit avec quelques bonnes heures de colle. Toute la classe était morte de rire, et c’était assez drôle d’observer le visage du professeur rouge de colère et de honte, avec des boulettes collées un peu partout. J’étais avec Alexander, justement. J’attendais Ben pour passer une soirée à deux après ses cours. Il ne devrait pas tarder à sortir.

« -Tu te rappelles ce cours de bio, quand la salle s’est transformée en piste de danse ? Et la tête du prof surtout ? C’était énorme… »

Il me donna alors un coup de coude complice, ce qui me fit légèrement frissonner de ma réticence au contact physique, mais je n’en fis pas de cas. Je riais alors, repensant à la scène pendant le cours de biologie. Il s’était mis à danser, en plein milieu du cours, et j’étais la première à le suivre, pratiquement toute la classe nous suivaient ensuite. Le prof était devenu carrément hystérique, et nous avaient tous mis dehors, donc non avions passé presque l’heure entière dans les couloirs, à discuter de tout et de rien, à s’échanger des blagues.

« -On a bien rigolé à celui d’aujourd’hui aussi… C’est qu’à cause de toi, je ne suis plus rien moi maintenant ! »

Il me donna ensuite une petite tape sur l’épaule, même réaction. C’était quelqu’un de plutôt tactile, mais chez lui cela ne me dérangeait pas vraiment puisque c’était naturel et j’aimais le temps passé en sa compagnie. Je riais toujours de bon cœur, j’en avais presque mal au ventre.  Je m’appuyais alors sur son épaule pour calmer mes éclats de rire, respirant difficilement et, à chaque fois qu’il me rappelait une scène de cours, j’explosais à nouveau de rire.
Je levais alors les yeux et mon regard se posa alors sur Ben, qui était accoudé au mur, l’air étrangement pincé. Mon rire se dissipa alors instantanément, et je m’avançais en sa direction. Arrivée à sa portée, je glissais l’une de mes mains sur sa taille et laissais l’autre se balader dans ses cheveux, puis je l’embrassais tendrement.

« -Hey ! Je t’attendais. Ça va toi ? T’as l’air bizarre.. »


Spoiler:
 

_________________
Se battre pour se prouver qu'on peut toujours mieux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ben S. Collins

Messages : 90
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Localisation : Chez les licornes. o/
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Dim 13 Sep - 20:52


Jalousies...
Merwyn, Alexander & Ben Coeur



Je me relevais d'un coup dans mon lit, couvert de sueur. Je m'agrippais la tête en me retenant de hurler de douleur. J'essayais de fermer les yeux puis de les ouvrir, mais en vain. L'image de mon père me hantais. C'était étrangement réel, comme si cet homme que je voudrais n'avoir jamais connu était là, dans ma tête, toujours présent et me torturais l'esprit. C'en devenait inquiétant. Même s'il n'était pas là, avec moi, il arrivait à me faire mal et je me demandais même si la douleur morale n'est pas pire que celle physique. Je lui en voulais et le haïssais plus que tout au monde. Il avait gâché ma vie et ne me lâcherais pas jusqu'à ma mort. En réalité, je ne savais absolument pas ce qu'il était advenu de lui, et pour dire vrai, je m'en moquais. Je regardais mes mains qui tremblaient sur les draps et je soupirais. Je me levais tant bien que mal et me dirigeais sans faire de bruit vers mon sac, là ou je cachais toujours par précaution une boite d'aspirine pour mes gueules de bois ou pour ces moments là. Je regardais le médicament tout en essayant de me calmer et de supprimer cette image de ma tête. Je le laissais fondre dans ma bouche, ignorant le gout ignoble de ce remède effervescent. Je regardais par dessus mon épaule mon camarade de chambre qui dormais encore paisiblement et tout à coup, je l'enviais. Lui, au moins, n'avait pas eu à subir tout ce que moi j'ai subis. Il m'avait raconté que ses parents l'avaient envoyé ici tout simplement parce qu'il ne le supportais plus, tous les jours à la maison. Il l'avait mal pris sur le coup mais quand je lui ai raconté mon histoire, il a arrêté de se plaindre, ce qui m'amusais un peu, je l'avoue. Je ne suis pas du genre à m'apitoyer sur mon sort, mais cette douleur me donnait envie de mourir. C'était comme une torture. Je retournais péniblement dans mon lit et me glissais sous les draps en soupirant. Peu à peu, je sentais toute la douleur s'évaporer, à mon plus grand soulagement. J'esquissais un semblant de sourire en pensant à Merwyn, et me remémorais tout notre chemin en m'endormant.


Je me réveillais, secoué par mon ami. Je grommelais quelque chose d'inaudible que je voulais être une insulte mais il finit par être plus insistant.

-"Mec, faut y aller là, il y a cours..."

Je le regardais brièvement avant de refermer les yeux.

-"...M'en fout."

J'entendis les bruit de ses pas dans la chambre avant que la porte claque. De toute façon, les profs avaient l'habitude. Je somnolais un cours moment avant de me décider à me lever, motivé par la perspective de notre soirée ensemble avec Merwyn. Je me douchais et m'habillais en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et saisissais mon sac noir avant de partir. Je rejoignais lentement mais surement ma salle de cours et ne pris même pas le temps pour m'excuser avant de rejoindre ma place à côté d'une jolie blonde que j'aurais surement abordée en temps normal mais depuis que j'avais rencontré Merwyn, je n'en avais vraiment plus aucune envie. La journée passa à une lenteur épouvantable et même pendant la pause du midi, je n'ai pas pu voir Merwyn. Nos horaires ne correspondaient pas. Je sortis de ma salle à la hâte, pressé de la rejoindre. Je longeais les mur en évitant les élèves quand tout à coup, je m'arrêtais net. J'aperçus Merwyn au loin, qui riait joyeusement. Je souriais moi aussi mais très vite, mon sourire se dissipa. Elle était en compagnie d'un garçon que je ne connaissais pas et que je n'avais jamais vu auparavant. ll riait aussi et mon coeur se serra. Un sentiment que je connaissais bien m'envahi. Pendant un instant j'hésitais à faire demi tour, mais c'était déjà trop tard, Merwyn m'avait vu. Je pris l'air le plus désinvolte possible, mais cela m'était bien impossible. En ce moment même, je détestais ce mec sur qui elle s'appuyait. Elle me regardait et se dirigea vers moi. Une fois à ma hauteur, elle m'agrippa tendrement la taille et sa main libre se baladais dans mes cheveux. Je frémis et malgré toute la bonne volonté dont je faisais preuve, je n'arrivais pas à la repousser. Elle m'embrassa mais je ne lui rendis pas son baiser. J'étais énervé contre la terre entière, même si je n'avais pas vraiment de raison pour être autant furax. Pourtant, j'avais envie d'être avec elle mais quelque chose m'en empêchait.

-" Hey ! Je t'attendais. Ça va toi ? T'as l'air bizarre..."

J'éclatais d'un rire ironique.

-" Bizarre ? C'est pas le mot."

Je levais les yeux au ciel avant de reprendre la parole en la regardant droit dans les yeux.

-" Oui ça va bien. Hormis le fait que je retrouve avec un... type que je ne connais même pas et avec qui tu semblais bien proche. En fait, je crois que je gêne. On s'voit plus tard, Merwyn."

Je n'attendais même pas sa réponse et me dégageais de son emprise en reluquant de la tête au pieds le garçon avec qui elle était quelques minutes auparavant. Je lui jetais un regard haineux avant de me détourner. Je savais très bien que Merwyn avait le droit d'avoir des amis et qu'elle ne ressentais aucun sentiments amoureux envers lui, mais j'étais jaloux. Je voulais me calmer, mais je n'y arrivais pas, c'était plus fort que moi. J'avais besoin de m'exprimer. Cependant, je n'avais pas envie de partir en laissant Merwyn là, avec son pote. Mais pourtant je me sentais obligé de le faire. Je lançais une dernière phrase, sans me retourner.

-" Amusez-vous bien, surtout."


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Heather Gall

Messages : 109
Date d'inscription : 23/07/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Dim 13 Sep - 21:16


Je l'entendit ensuite éclater de rire, mais d'un rire pas sincère, comme ironique. A vrai dire, je trouvais ça de plus en plus louche. Il m'avoua que ce n'était pas le mot, et qu'il allait bien mis à part le fait que j'étais avec Alexander... Alexander... En fait, c'était de la jalousie. Il regarda celui-ci de la tête aux pieds avant de me dire d'un ton ironique et froid de bien m'amuser. Mais à quoi pouvait-il bien penser ? Je n'avais aucun sentiments amoureux pour mon camarde de classe, bien que je passais de bons moments entre amis avec lui. Ca n'avait rien de non ordinaire ! Je secouais alors la tête et mon sourire se dissipa soudain. Mon humeur du jour s'était effondrée. J'aimais bien les mecs possessifs et jaloux mais il y a un point ou cela m'agaçait. J'observais alors sa mèche voler lorsqu'il tournait les talons, et courut après lui. Je ne l'avais jamais connu ainsi, et j'avoue que cela m'effrayait un peu.

-Attends... Tu crois que je l'aime ? C'est un camarade de classe et je l'ai rencontré en cours, tu ne crois tout de même pas que c'est plus ?

Je soupirais et tentait alors le regard affectueux, plongeant mes yeux dans les siens. Il avait l'air un peu triste malgré son énervement actuel -cause de jalousie, encore une fois- mais il semblait essayer de se contenir.. Peut-être était-ce à cause de son père. Cela lui arrivait régulièrement, en fait, et la plupart du temps il m'en parlait. Non pas qu'il était fier, mais j'étais devenue sa confidente, pour mon plus grand bonheur. J'attendais alors une réponse de sa part, et me retournais vers Alexander d'un air suppliant afin de lui demander indirectement qu'il me vienne en aide.

En plus, il s'était fait beau pour moi. Je pouvais sentir ses cheveux à la douceur et la brillance que j'avais toujours appréciée et son odeur agréable qu'il dégageait en permanence. Je me mordis alors la lèvre car je n'étais à cet instant pas fière de moi même si je jugeais que ce n'était pas de ma faute. J'agrippais alors son bras afin qu'il n'aille pas plus loin, à la fois tendrement et fermement. Des larmes incontrôlables commencèrent alors à me monter aux yeux, peut-être cette journée de merde ou simplement ce début de dispute. Je lui lançais alors, d'une voix à peine audible :

-S'il te plaît, Ben...

Fiche de Merwyn pour ENP.


Spoiler:
 

_________________
Se battre pour se prouver qu'on peut toujours mieux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ben S. Collins

Messages : 90
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Localisation : Chez les licornes. o/
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Mar 15 Sep - 20:30

Accoudé aux casiers situés à côté de moi, j'étais impuissant face à la situation. Je faisais tout pour paraitre naturel et désinvolte mais mes yeux trahissaient mes émotions. Je regardais Merwyn avec insistance, rire et s'appuyer sur l'épaule de ce type. Une rage soudaine me tordait les tripes et j'avais subitement envie de tout casser autour de moi. Je me retins de foncer vers le mec pour remettre les choses au clair. Pourtant, j'en mourrais d'envie. Mais pour Merwyn, je ne le ferais pas. Elle m'aperçut et son sourire disparu. Je levais les yeux au ciel afin de paraitre un minimum exaspéré. Elle se dirigeait vers moi. Elle m'enlaça la taille et m'embrassa tendrement. Je ne fis rien pour la repousser, je n'en avais aucune envie, à vrai dire. Elle me demanda si j'allais bien puis j'éclatais d'un rire faux, ironique. "Ce n'est pas le mot". Je me félicitais moi même de ma réponse que j'avais sortie sans réfléchir. Je tournais les talons et m'en allais sans réfléchir à la conséquence de mes actes. J'aurais surement regretté, mais l'adrénaline dans mes veines de me laissait pas le temps de réfléchir.
-"Amusez-vous bien"
Je n'avais pas la moindre envie de partir sans Merwyn, mais quelque chose m'y poussait, je n'aurais pas su dire quoi. L'expression triste quand je les avais surpris revint et je n'essayais même pas de la dissimuler. Ah quoi bon ? Des pas résonnèrent derrière moi et je les reconnut presque immédiatement. Merwyn courait derrière moi.

-"Attends... Tu crois que je l'aime ? C'est un camarade de classe et je l'ai rencontré en cours, tu ne crois tout de même pas que c'est plus ?"

Elle me regardait de son air qui me faisait craqué et elle le savait. C'était mesquin de sa part mais c'était tout de même mignon. Je détournais la tête pour ne pas la prendre dans mes bras. Je haussais les épaules, presque résigné. Le parfum de Merwyn me donnait envie de l'embrasser et de partir là, maintenant, tout en chassant ce garçon de mon esprit et de ne plus jamais le revoir. Hélas, je savais pertinemment que c'était impossible. Malgré tout, je croyais Merwyn, et je n'avais jamais eu de doutes sur le fait qu'elle ne l'aimait pas. C'était une évidence mais un poids qui pesait sur ma poitrine m'empêchait d'être dans mon état normal. Je l'aimais, oui, évidemment que je l'aimais. Je n'étais pas spécialement habitué à ce genre de sensation. Jamais je n'avais été jaloux pour une fois parce je me moquais bien d'elle. Je ne regrette pas cette période de ma vie. Mais je ne serais pas prêt à recommencer. Maintenant j'ai Merwyn, et cela me suffit amplement. Je savais aussi très bien que notre petite dispute n'allais pas nous séparer mais je ne pouvais m'empêcher de ressentir une forme de tristesse mêlée à de la colère. Colère contre moi, elle, lui. Et pourtant... Je savais que ce n'était qu'un ami pour elle. Elle repris la parole, constatant que je restais muet.

-"S'il te plait, Ben..."

Son air triste me fendait le cœur. Je ne pouvais pas me permettre de craquer aussi vite et facilement. Je levais les mains vers le ciel avant de les faire retomber le long de mes cuisses.

- Oui, Merwyn. Je sais que tu ne l'aimes pas, j'ai confiance en toi. Je n'ai jamais eu de doutes là dessus. Ce qui m'inquiète c'est le...

Je m'interrompit au beau milieu de ma phrase, nerveux. Je passais une main dans mes cheveux et me balançait d'un pieds sur l'autre. J'inspirais longuement avant de poursuivre.

- C'est le potentiel rapprochement qu'il pourrait y avoir ! Moi je ne suis pas là, dans tes cours, je ne te surveille pas. J'ai confiance en toi, oui. Mais pas en lui.

Je désignais d'un signe de tête le garçon qui nous regardait. Je levais une nouvelle fois les yeux aux ciel. Je regardais Merwyn avec l'envie folle de l'embrasser malgré la situation. Je me penchais vers elle et l'embrassait furtivement sur les lèvres. Je fis demi tour et fis un signe de main a Merwyn.

-" On s'voit ce soir. Enfin, si tu veux. Bon allez j'te laisse hein."



Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexander Lewis

Messages : 44
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation : Perdu dans mes pensées? Moi? Jamais...
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Lun 26 Oct - 16:47




Je n’avais jamais tué, n’y même n’y avais songé. Encore heureux… Pourtant, nombreux sont ceux ici qui y avaient au moins déjà songé, disons que cette école était tout, sauf normale, et ses occupants aussi. Et pourtant, j’étais en ce moment-même en train de tuer ma camarade… qui mourrait de rire. A tel point que ça en devenait presque une torture, et je connaissais très bien cela… Etais-je donc devenu un tortionnaire ? Je lui rappelais toutes les conneries que nous avions faites en cours depuis notre rencontre, et elle éclatait de rire. J’enchainais sur une autre, et elle reprenait de bon cœur. Et cela aurait pu durer encore longtemps, tant on en avait fait voir de toutes les couleurs aux profs. Enfin ils ne pourraient, je crois, jamais avoir la même couleur qui colorait ses joues en cet instant. Rouge, non de colère, mais de rire, à tel point qu’elle peinait à retrouver son souffle, et devait s’appuyer sur mon épaule.

Heather cessa soudain de rire tandis qu’un jeune homme apparut droit devant nous, et s’immobilisa lui aussi. Il n’avait rien à voir avec moi : mécheux, qui devait prendre trois heures pour coiffer ses cheveux blonds, sweat, basket, dernières marques… Le genre bogoss du lycée. Ils devaient certainement bien plus attirer les regards des filles que moi. D’ailleurs, ma camarade ne devait pas non plus y être insensible, puisqu’elle s’avança vers lui, avant de l’embrasser. Mais à la façon dont il se dégagea, et au regard froid qu’il me lança après m’avoir reluqué de haut en bas, je ne mis pas longtemps à comprendre la situation. D’un autre côté il fallait vraiment être aveugle ou stupide pour ne pas la comprendre… Je n’étais ici que depuis quelques temps, et je me faisais déjà un ennemi, et pas des moindres ! Ce genre de choses n’arrivait décidément qu’à moi ! J’avais toujours eu un don pour me trouver au mauvais endroit au mauvais endroit… mais là j’avais fait fort quand même. Je restais planté là, avec pour seule envie d’être parfaitement invisible ou bien de m’enterrer milles pieds sous terre, et je n’ose même pas imaginer la tête… aussi ridicule que la situation, que je devais avoir. Je les regardais de loin, n’entendant que des brides de leurs conversations, lorsque l’un ou l’autre haussait le ton. Je ne savais à vrai dire, pas trop ce que je devais faire, alors je me contentais de rester planter là comme un con, c’était le cas de le dire.

Au bout de quelques instants, le blond commença à tourner les talons, et Heather le rattrapa par le bras. Ils échangèrent encore quelques paroles, me désignant à plusieurs reprises. Je croisais le regard de ma camarade qui me suppliait de… Quoi ?! Elle ne voulait tout de même pas que j’intervienne ? Je me sentais bien assez ridicule et… de trop comme ça. D’autant plus que les mots, c’était pas mon fort, encore moins pour… ça. L’amour, moi, j’y connaissais pas grand-chose. Et j’étais très mal placé pour mettre mon nez là-dedans…  Tout ce que je risquais de faire, c’était empirer les choses. Pourquoi ne demandait-elle pas de l’aide à… une copine, une fille ? C’était doué les filles là-dedans non ? C’était le genre de chose qu’y arrivais quand on traînait avec des filles, j’aurais dû le savoir pourtant… Malgré tout, c’était en parti ma faute, bien que je n’étais en rien fautif, si elle se trouvait dans cette situation, nous étions désormais amis, et je ne pouvais pas rien faire pour l’aider… Je m’avançais vers eux un peu maladroitement, et peu rassuré, ce qui devait sans aucun doute se voir, j’en avais conscience.

-« Ecoutes mec… Je sais que tout ça peu un peu porter à confusion mais Heather et moi, on est rien d’autres que deux personnes du même monde, un peu déglingués, et qui aiment bien faire des conneries en cours. Des potes, rien d’autres. Et puis… tu m’as vu… je ne me pense pas capable de piquer une fille à qui que ce soit en fait… Je serais toi, je la laisserais pas, parce qu’elle t’aime, ça saute aux yeux mon gars. »

_________________
One move can bring people together,
One move can make you believe
like there's
something more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Ben S. Collins

Messages : 90
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 15
Localisation : Chez les licornes. o/
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Lun 14 Déc - 18:23

En voyant Heather avec ce garçon, mon cœur s'était serré, une étrange sensation m'avait envahi. Je la connaissait pas et pour cause : je n'avais jamais été amoureux, je n'avais jamais aimé ou pire, je n'avais jamais été aimé... Elle rigolait de bon cœur ce qui m'avait mis dans une rage pas possible. Je ne me doutais pas d'être si possessif, à vrai dire, je croyais ne pas l'être du tout. Visiblement, je m'étais trompé. Dès qu'elle m'aperçut, elle s'arrêta soudainement de rire. Heather s'avança vers moi avant de m'embrasser. A contrecœur, je m'éloignais d'elle, voulant lui faire comprendre ma colère. Je lançai un regard noir au garçon bouclé. Elle me regardai avec insistance, cherchant sans doute à comprendre ce qu'il n'allait pas. Après quelques secondes, Heather se décida tout de même à prononcer quelques mots :

-" Hey ! Je t'attendais. Ça va toi ? T'as l'air bizarre..."

J'éclatai d'un rire tonitruant et qui sonnait volontairement faux. Je lui expliquai avec rage mais un petit sourire moqueur aux lèvres que bizarre n'était pas le mot. Puis, retrouvant une expression neutre, je lui expliquais vaguement les raisons de mon état. Je tournais vivement les talons, bien décidé. Heather me rattrapa par le bras avec une étonnante rapidité.


-"Attends... Tu crois que je l'aime ? C'est un camarade de classe et je l'ai rencontré en cours, tu ne crois tout de même pas que c'est plus ?"

Je résistais tant bien que mal à la prendre dans mes bras en détournant le regard. Je voulais me convaincre que tout ceci n'était qu'un mirage, un mauvais rêve. Mais je savais pertinemment que cela m'était impossible. Je n'étais pas du genre rancunier, mais j'avais une fâcheuse tendance à prendre tout mal et à ne pas savoir oublier. Je pardonnais, certes, mais je n'oubliais pas. Je ne savais pas ou très peu mettre de côté ma fierté. Je restais silencieux un moment, puis elle reprit devant mon impassibilité surement quelque peu déconcertante.

-"S'il te plait, Ben..."

Heather avait un don, je n'en doutais pas. Elle pouvait me demander ce qu'elle voulait à cet instant précis, je lui aurait donner. Elle savait me faire craquer. Je levais les bras vers le ciel un instant avant de les baisser dans un soupir, résigné. Elle avait gagné.

- Oui, Heather. Je sais que tu ne l'aimes pas, j'ai confiance en toi. Je n'ai jamais eu de doutes là dessus. Ce qui m'inquiète c'est le...

Je passais une main dans mes cheveux, nerveux.

- C'est le potentiel rapprochement qu'il pourrait y avoir ! Moi je ne suis pas là, dans tes cours, je ne te surveille pas. J'ai confiance en toi, oui. Mais pas en lui.

Je lançais un regard vide de toute émotion vers le jeune garçon qui nous regardait avant de me détourner et de saluer froidement Heather. Du coin de l'œil, je le vis s'approcher dangereusement de Heather.

-« Ecoutes mec… Je sais que tout ça peu un peu porter à confusion mais Heather et moi, on est rien d’autres que deux personnes du même monde, un peu déglingués, et qui aiment bien faire des conneries en cours. Des potes, rien d’autres. Et puis… tu m’as vu… je ne me pense pas capable de piquer une fille à qui que ce soit en fait… Je serais toi, je la laisserais pas, parce qu’elle t’aime, ça saute aux yeux mon gars. »

Je me stoppais net. Je me retournais avec une vitesse surprenante avant de serrer les poings. Si je ne me retenais pas, j'aurais foncé sur lui. Deux personnes du même monde ? Porter à confusion ? C'était une blague j'espère ? Et puis pour qui il se prenait pour dire que j'allais la lacher ? C'est vrai que mon comportement pouvait laisser croire... Je m'avançais vers eux, les regardant tour à tour, puis je posais les yeux sur le garçon.

-"Mec... reste en dehors s'il te plait, je prends sur moi là."
Mes phalanges blanchissaient à vue d'œil. Contre toute attente, je saisis la main de Heather, comme si elle m'appartenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alexander Lewis

Messages : 44
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation : Perdu dans mes pensées? Moi? Jamais...
MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  Mer 20 Jan - 18:43


A mes paroles, le garçon se retourna brusquement et s’avança vers nous d’un pas qui ne prévoyait rien de bon. Il se planta devant nous, poings serrés, et nous regarda tour à tour.

-"Mec... reste en dehors s'il te plait, je prends sur moi là." Lança-t-il finalement en me fixant.

Tu aurais mieux fait de te taire… C’est exactement ce qu’il était en train de me faire sous-entendre, et exactement ce que j’étais en train de me dire surtout. Il aurait tout aussi bien pu me permettre son poing dans la figure sans demander son reste. Il avait au moins eu la politesse de m’avertir et de m’inciter à me taire, autant saisir cette chance non ? J’aurais dû le faire depuis longtemps. Après tout ce n’était pas mes affaires. Enfin si, parce que j’étais quand même concerné, j’étais même la cause principale de leur dispute, enfin indirectement bien sûr, je n’avais rien à me reprocher ! Mais  c’est pourtant bien pour ça que je me sentais fautif et coupable. Moi aussi je prenais sur moi, qu’est-ce qu’il croyait ? C’était tout moi ça, vouloir trop en faire pour les autres, et au final me mettre dans la mouise… A croire que j’avais ça dans le sang. Ce n’était pas à moi d’intervenir. Ou du moins pas comme ça, pas maintenant. D’une part parce que c’était pas trop mon truc. Faire rire, ça oui, je savais le faire, à longueur de journée même, c’était presque automatique. Mais pour le reste, pour sortir autre chose que des conneries, c’était autre chose… Et il n’avait pas vraiment envie de rire, là maintenant tout de suite. C’était justement la deuxième raison, ce n’était pas le bon moment. Et j’étais très mal placé pour faire quoi que ce soit.

Je jetais un regard suppliant à Heather. Le même qu’elle m’avait lancé quelques minutes avant en fait. Je pensais sincèrement qu’il n’y avait plus qu’elle pour arranger la situation maintenant. J’aurais bien aimé l’aider, mais je ne pense pas que je lui étais d’une quelconque utilité, je ne ferais qu’empirer la situation. Je m’étais déjà mis dans la merde, je ne voulais pas la mettre dedans aussi, plus qu’elle ne l’était déjà…  Mais je ne pouvais pas non plus rien faire, après tout c’était un peu ma faute… Que pouvais-je faire ? Partir ? Ça n’arrangerait absolument rien, ça m’éviterais juste de me faire déglinguer .Et c’était lâche, même vis-à-vis de Heather. Insister pour convaincre son mec qu’il avait tort ? Ça, c’était à l’inverse le meilleur moyen de me faire déglinguer. Et me faire déglinguer n’arrangerait rien non plus, ça calmerait juste les nerfs du gars. Et si… si j’inventais quelque chose pour le convaincre ? Si je disais que… que j’étais gai ? Ca écarterait tous ses doutes, et ça pourrait régler le problème non ? Et puis, c’était assez plausible, vis-à-vis de mon comportement avec elle et étant donné que je ne traînais généralement qu’avec des filles… Il fallait juste espérer que l’information ne soit pas divulguée dans tous le lycée… Et que Heather ne me trahisse pas. C’était la seule solution que j’avais trouvé, et moi ou Heather avions beaucoup moins à perdre que pour les autres possibilités. Je tentais donc le coup, me convaincant que c’était la seule solution.

-« Ecoutes, je comprends que tu réagisses comme ça... Tu parles ! Mais je t’assure que tu n’a rien à craindre, je suis… plus attiré par les mecs tu vois… » Dis-je donc presque sur le ton de la confidence.

_________________
One move can bring people together,
One move can make you believe
like there's
something more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Jalousies... [ PV Alex, Heather et Ben ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible
» Signature de contrat - Alex Kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Blake's School :: Le bâtiment :: Le Rez de Chaussée :: Les Couloirs-